Les Professeurs

Nous mettons à votre service une équipe de comédiens et metteurs en scène expérimentés qui vous apportera toute sa pédagogie et son écoute. Disponibles et passionnés, les professeurs impliqués au sein du Théâtre du Tilleul ont connu des itinéraires artistiques variés.

Découvrez leurs parcours.

 

Christine Fodor

Ancienne élève du cours Périmony et de la Classe supérieure d’art dramatique de la ville de Paris (Jean-Laurent Cochet), Christine Fodor intervient au Théâtre du Tilleul depuis sa création et a joué dans tous les premiers spectacles de la compagnie mis en scène par Jacques Sinclair et Arielle Dervieu. Comme comédienne, elle a aussi travaillé avec Jean-Laurent Cochet, Françoise Seigner, Sylvain Lemarié (Ecla Théâtre). Elle a joué pendant 10 ans dans les spectacles sur tréteaux de la compagnie Cathar6, créés en coréalisation avec le Théâtre du Tilleul et mis en scène par Vincent Viotti.

Très vite, elle a choisi d’enseigner et a animé les premiers ateliers du Théâtre du Tilleul avant d’étendre son expérience à d’autres structures : Theo Théâtre, Ateliers Bleus de la Ville de Paris, interventions pédagogiques dans les collèges… Elle est également intervenue en entreprise dans le cadre de formations aux techniques d’expression orale.

Christine Fodor est également metteuse en scène : ses spectacles ont été joués au Théo Théâtre, au Petit Gymnase et au Carré Belle Feuille (Le Misanthrope en 2015).

Stéphanie Mathieu

Avant de devenir comédienne, Stéphanie Mathieu a reçu une formation de danseuse : classique (Tessa Beaumont, Rosella Hightower), modern jazz (Ray Collins, Jacques Alberka, Alvin Mac Duffy) et contemporaine. C’est donc la danse puis le chant qui la conduiront sur scène : le Music Hall et la Revue pour de nombreuses tournées à l’étranger, le cirque Zavatta, l’opérette… Elle crée avec deux de ses partenaires un trio de cabaret burlesque, “ Les drôles de Parisiennes” pour de nombreux cabarets parisiens et à nouveau l’étranger à Singapour.

Le passage au théâtre vient d’abord de la commedia dell’arte (Jaime Luis Cortez), puis de sa rencontre avec le metteur en scène Xavier Lemaire avec lequel elle jouera de nombreux spectacles dont l’Imposture Comique dans lequel elle interprète Armande Béjart. Elle repart ensuite en Russie se perfectionner auprès des metteurs en scène du GITIS. Suivront de nombreux spectacles, contemporains et classiques, jusqu’à ce qu’elle entre dans la troupe de la Huchette, où elle joue aujourd’hui les deux grandes œuvres de Ionesco. Elle vient par ailleurs d’interpréter au festival d’Avignon son premier texte en tant qu’auteure, fruit de son expérience de modèle, menée depuis onze ans dans des ateliers d’art plastique.

A la télévision, on a pu la voir dans des séries télévisées (Profilage, Candice Renoir, Plus belle la vie) et au cinéma dans des réalisations de Charles Némès.

Bertrand Waintrop

Après une formation classique au sein des conservatoires de Paris, dirigés par Jean-Louis Bihoreau, Bertrand Waintrop obtient un prix d’interprétation et joue dans le cadre de la Foire Saint-Germain des spectacles interprétés dans la rue (Musset, Ionesco). Suivront des spectacles urbains avec la compagnie Oposito, des œuvres représentées en décors extérieurs (Audiberti, Shakespeare, Molière, Duvivier), des pièces lyriques (Guillaume Tell, Lo Speziale), chorégraphiées avec la compagnie Daniel Paume/Les petits cailloux, ou masquées, dans la tradition de la commedia dell’arte, avec Gilles Cohen. Présent dès la création de Cathar6, il a joué dans tous les spectacles de la compagnie.

Lors de stages ou de spectacles, il a été dirigé par Bob Mc Andrew, John Beswick, Leonid Kheïfetz (GITIS de Moscou), Helen Sontag (Actors Studio de Los Angeles) ou encore Geneviève de Kermabon. Des expériences qui l’ont conduit à établir sa méthode de direction d’acteurs au sein d’ateliers où l’improvisation est la base du lâcher prise de l’acteur. A côté du Théâtre du Tilleul, il dirige à Paris les ateliers de Radio Uno, qu’il a fondés et avec lesquels il organise de fréquents rendez-vous d’improvisation au théâtre du Mélo d’Amélie.

Christophe Calmel

Après trois ans passés au cours Florent, Christophe complète sa formation dans les disciplines du chant (Michel Milone) et de l’escrime (Bob Heddle Roboth), ainsi qu'au cours de nombreux stages abordant les méthodes Chekhov, Stanislavski ou le Théâtre Forum.

Il a joué de nombreuses pièces classiques : Molière, Corneille, Racine, Musset, Shakespeare, mais également des textes contemporains : Nambuku, Anouilh, Cocteau, Mac Orlan… Des spectacles qui l’amènent à participer à des créations originales, comme le kabuki japonais dans Iémon au Théâtre Tristan Bernard, la chanson réaliste, ou encore les spectacles sur tréteaux de la compagnie Cathar6. Récemment, avec les Coquelicots des Tranchées, joué pendant deux ans à Paris et dans toute la France, il a reçu avec toute la troupe le Molière 2015 du meilleur spectacle du Théâtre public.

Christophe Calmel a joué devant les caméras d’Emmanuel Gust, Laurent Vinas-Raymond ou encore Bertrand Tavernier (Capitaine Conan).

En parallèle du Théâtre du Tilleul, il enseigne dans la structure qu’il a créée à Paris : la compagnie de la Lampe à Huile.